Chapitre 4: cobaye

Les grands arbres formaient un énorme parapluie au-dessus d'une petite rivière, à côté de laquelle se trouvait un dragon terrestre qui buvait de l'eau, transportant plusieurs sacs.

Dix guerriers mangeaient et parlaient de façon obscène à proximité. Derrière le Dragon terrestre, un groupe d'hommes malnutris s'accroupissait et prenait un repas grossier. Ils portaient tous des chaînes, leurs yeux étaient ternes.

Dans une chaise ,sur le Dragon, un vieil homme maigre au visage fier était assis, immobile. Il portait une robe noire brodée de cinq chaudrons blancs sur la poitrine. Il regardait fixement les guerriers et les hommes enchaînés. Tous les guerriers furent effrayés une fois que le vieil homme les regarda avec méchanceté.

"Vous avez fini? Alors bougez vous le cul et marchez!" Mo Yanyu est venue de la brousse avec un visage rigide, tout en portant Shi Yan dans sa main.

Les guerriers ont rapidement achevé leur repas:"Oui, c'est fini. On a fini."

Mo Yanyu est allé voir le vieil homme et lui a montré un sourire réticent:"Maître Karu, avez-vous fini votre repas?"

Le vieil homme hocha la tête froidement et murmura,"Mlle Mo, il faudra encore 3 mois pour se rendre à l'Union Marchande. Cependant, il ne nous reste que 16 esclaves médicinaux. J'ai peur que nous n' y arriverons pas..."

"Ne vous inquiétez pas, Maître Karu. Nous attraperons d'autres esclaves pour vous en chemin." Mo Yanyu a jeté Shi Yan par terre et a ri:"Regardez, voilà un nouvel esclave!"

"Hmm." Karu acquiesça en examinant Shi Yan avec ses mauvais yeux. "Trop maigre! Il ne survivra même pas une semaine!" Il fronça les sourcils.

"Oui, je sais. Mais, il a du Qi en lui..." explique Mo Yanyu.

"C'est un guerrier?" Apparemment, Karu était maintenant intéressé et ses yeux s'illuminaient.

"Définitivement!" Mo Yanyu confirma.

"C'est bien." Le maître Karu sourit. Il continua à fixer Shi Yan. Après un certain temps, il acquiesça lentement:"Très bien. Mlle Mo, nourrissez-le. Je veux d'abord qu'il soit fort. Un guerrier gravement blessé ne supporteras pas ce que je vais faire. Ce serait du gâchis s'il mourrait au cours de mon traitement alors qu'il est encore trop faible."

"Ne vous inquiétez pas Maître." Mo Yanyu portait son visage rigide et grondait,"Johnson! Qu'est-ce que tu fais là! Attache cet homme le plus vite possible!"

"Oui, madame!" Johnson était un gros chauve d'environ 1,80 m de haut. Il sortit une nouvelle paire de manilles des sacs du Dragon terrestre et menotta rapidement les mains et les pieds de Shi Yan.
Ce géant portait une armure lourde et ses muscles robustes semblaient extrêmement puissants. La lourde armure sombre semblait aussi légère qu'une plume et n'affectait pas ses mouvements.

"Johnson, occupe-toi de lui! Et garde toujours un oeil sur lui!" Mo Yanyu regarda Shi Yan avec haine, et se précipita à la tête de leur caravane, ne voulant pas perdre une seconde de plus sur lui.

"Je m'en occupe, mademoiselle!" Se frappant à la poitrine, l'homme chauve gloussa habilement et la rassura.

Ignorant la douleur, Shi Yan a tout observé.

Il savait qu'il était inutile de dire quoi que ce soit maintenant. Dans ce monde de chiens, la morale était la dernière chose à laquelle on devrait croire. Il ne recevra aucune pitié et ne deviendra qu'un squelette et s'il ne s'adaptera pas à ce monde bientôt.

Comme le Qi coula lentement en lui pendant un certain temps, Shi Yan ressentit moins de douleur. Cependant, les menottes nouvellement ajoutées étaient comme une montagne sur son corps exposé et faible, rendant chaque pas beaucoup plus difficile.

"Swoosh!"

Shi Yan s'est soudainement fait frapper par un fouet, il était si rapide et puissant que son dos s'est fêlé. Il se retourna pour voir le grand Johnson souriant avec un fouet dans la main.

"Maudit esclave! Plus vite! Ou tu veux encore un coup de fouet?" Il riait d'un sourire maléfique sur son visage.

Shi Yan le regarda calmement pendant quelques secondes et ne répondit pas. Il tituba vers l'esclave devant lui, avant que Johnson ne puisse lever son fouet à nouveau. Chaque pas consommait beaucoup d'énergie.

Après que Shi Yan ait avancé, le sourire de Johnson disparut et fut remplacé par une expression bizarre....

En cours de route, de nombreux esclaves trébuchants avaient été "pris en charge" par Johnson, célèbre pour sa brutalité. Deux esclaves furent même battus à mort par lui avant que Maître Karu ne puisse même tester ses médicaments sur eux. Tous les esclaves le regardaient avec peur ou haine.

Cependant, cet homme n' a pas montré le moindre soupçon de peur ou de haine. Il n' y eut qu'un silence incroyable, froid et solennel.

Cet homme ne semblait pas se rendre compte de son statut de prisonnier. Peut-être qu'il ne comprenait pas bien la situation.

Les yeux solennels donnèrent à Johnson l'illusion qu'il était une proie. Cela le mettait mal à l'aise. Cependant, puisque Shi Yan avait commencé à marcher docilement, Johnson ne trouvait pas de raison de faire des histoires. Il s'est juré de forcer Shi Yan à avoir peur de lui.

Il aimait tellement voir les yeux effrayés des autres. Il trouvait un plaisir immense à contrôler la vie d'autrui.

Les jours suivants, Shi Yan resta muet et obéissant. Il obéit sans résistance à tous les ordres donnés par Johnson. Pas de changement de tempérament, pas d'intérêt pour quoi que ce soit. Shi Yan était différent des autres esclaves.

Même Johnson, qui attendait toujours la chance de lui donner une leçon, ne pouvait trouver aucune excuse pour aller à son encontre. Il était frustré par sa nature coopérative.

Shi Yan ne parlait que lorsqu'il demandait à manger, ce qui était sous la permission de Maître Karu.

En un rien de temps, les guerriers remarquèrent que Shi Yan avait un gros appétit et qu'il appréciait la nourriture inférieure. Il pouvait manger à lui seul les portions de 7 personnes. Et jour après jour, son appétit grandissait de plus en plus!

Les guerriers n'en croyaient pas leurs yeux. Comment ce corps maigre et fragile peut-il contenir autant de nourriture! Au début, ils craignaient qu'il ne puisse pas le digérer, mais cela s'est vite avéré inutile.

Il était clair que Shi Yan n'avait pas seulement digéré la nourriture de qualité inférieure, mais qu'il était devenu beaucoup plus fort.

Les changements dans le corps de Shi Yan ont grandement plu à Maître Karu. Ce vieil homme rusé permit à Shi Yan de manger autant qu'il le voulait.

Alors que Shi Yan devenait de plus en plus fort jour après jour, Johnson s'inquiéta peu à peu. Chaque fois qu'il regardait dans les yeux solennels de Shi Yan, il avait la prémonition que Shi Yan serait une calamité dans le futur. Mais malgré tout, il ne pouvait pas aller contre l'ordre de Maître Karu et devait fournir suffisamment de nourriture à Shi Yan.

Néanmoins, Johnson savait qui était Maître Karu et ce qu'il pouvait faire. Il était donc soulagé et espérait que Maître Karu agirait bientôt.

Après avoir mangé suffisamment pour 12 personnes, Shi Yan déposa son bol, lécha le dernier grain de riz au coin de sa bouche et ferma les yeux, négligeant les esclaves à côté de lui.

Cette énorme quantité de nourriture fut bientôt digérée dans son corps, ce qui était comme un puits sans fond. C'était comme une machine précise qui consommait toute nourriture, fournissant son sang, ses os, ses tendons, ses muscles et ses organes internes, renforçant secrètement son corps faible.

Sa blessure à la poitrine s'était rétablie depuis longtemps. Ça n' a pris qu'un jour et demi et n' a pas laissé de cicatrice. Il se sentait différent.

Seul Shi Yan savait exactement ce qui était arrivé à son propre corps en si peu de temps. Il pouvait sentir les transformations qui se produisaient en lui à chaque seconde!

Alors que les nutriments de la nourriture renforçait son corps, par une circulation continue, le faible Qi à l'intérieur de lui avait également augmenté d'un niveau.

Shi Yan pouvait sentir une grande force maintenant et les lourdes manilles ne l'alourdissaient plus!

Pendant qu'il se concentrait, il pouvait dire que le Qi coulait de son Dantian, jusqu'au Dumai*, en bas du Renmai*, puis balançant l'énergie dans son cœur et ses muscles. Après avoir terminé une petite circulation, son Qi s'est renforcé.

Grâce à une petite connaissance du Qigong*, Shi Yan a su faire la différence entre une petite circulation et une grande circulation. Une petite circulation ne comprenait que le Dumai et le Renmai, sans passer par les douze chenaux, tandis qu'une grande circulation contenait les douze chenaux et les six autres vaisseaux.

Comme il n' y avait que deux , le Renmai et le Dumai, qui étaient ouverts parmi ses douze canaux et huit vaisseaux, il ne pouvait achever qu'une petite circulation. De la mémoire de l'autre Shi Yan, il conclut que seuls les guerriers du Royaume Elémentaire pouvaient ouvrir tous les canaux et vaisseaux pour effectuer une Grande Circulation.

Shi Yan continua, car il croyait que tant que le Qi Profond résidant en lui était assez fort, il ouvrirait tôt ou tard ses canaux et ses vaisseaux!

"Encore un mort! En seulement six jours, deux esclaves sont morts pendant des essais médicinaux!"

"J'ai vu ça! Ce type était déjà devenu faible avant de mourir. Terrible! C'est dégoûtant!"

"Mieux vaut se suicider que de mourir comme ça! Nous mourrons, de toute façons! Il n' y a aucun espoir pour nous!"

"Pas de suicide, non! Notre famille n'aura pas une pièce de cristal bleu si on se suicide! Nous devons le supporter. Nous serons libres si nous survivons six mois et si nous obtenons de l'argent. Nous devons endurer jusqu' à ce que nous revenions à nos femmes et nos enfants!"

En entendant cela, tous les esclaves se taisaient. Ils ont décidé de ne pas se suicider et de continuer.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Qi gong: 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Qi_gong

 

< Chapitre 3: premier combat                                                                                                                                                                     Chapitre 5: Esprit martial de la foudre >

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 24/02/2018

×