Chapitre 5: Esprit martial de la foudre

Shi Yan ouvrit les yeux et fixa les esclaves à distance.

Ces esclaves venaient surtout de familles pauvres. Pour survivre, ils n'avaient d'autre choix que de signer un contrat avec Mo Yanyu, se vendant comme esclaves. S'ils avaient la chance de survivre aux six premiers mois, non seulement ils pourraient recouvrer leur liberté, mais ils recevraient aussi 200 pièces de cristal violet. S'ils étaient malchanceux et mourraient à la suite d'essais médicaux, leur famille recevrait plus tôt l'argent.

Dans Grace Mainland, une pièce de monnaie en cristal noir était égale à 100 pièces de cristal violet, ce qui équivaut à 10 mille pièces de cristal bleu. Le revenu annuel d'un citoyen moyen n'était que de 5-6 cristaux violet. 200 étaient presque les économies pour 40 ans de travail dans un autre emploi.

Au moment de la signature du contrat, leur famille recevait 50 cristaux violet sur place, le reste étant payé dans les six prochains mois. Si quelque chose de malheureux arrivait, leur famille serait indemnisée quand même. 200 cristaux violets pourraient être les économies de toute une vie pour certaines familles. Mais pour des esclaves médicinaux, il suffirait de six mois de souffrance atroces. Ça en valait la peine. Du moins, c'est ce qu'ils pensaient...

Cependant, lorsqu'ils signèrent le contrat, il ne leur vint jamais à l'esprit que les essais médicaux seraient si cruels. Tous les deux ou trois jours, certains d'entre eux mouraient de la façon la plus horrible. Cela les a tellement terrifiés qu'ils ont commencé à faire leurs propres plans secrets.

Mais un contrat était un contrat. Une fois qu'ils ont signé leur nom dessus, il n' y avait plus d'issue. Cela signifiait que, pour les six mois suivants, la famille Mo détenaient un droit de vie et de mort sur eux. Une tentative de désobéissance au contrat ou d'évasion, et la famille Mo aurait le droit de les tuer.

Mais il était déjà trop tard pour qu'ils reconnaissent le danger de ces essais médicaux. Ils n'avaient pas d'autre choix que d'accepter toute la douleur et leur destin misérable.

Shi Yan savait qu'aucun de ces esclaves n' y arriverait. Tôt ou tard, ils allaient mourir. Peut-être demain, ou plus tard. Il savait qu'il était impuissant à changer tout ça. Par conséquent, il a évité tout contact avec eux, évitant ainsi tout sentiment blessant à leur mort.

Shi Yan fronça les sourcils lorsqu'il aperçut rapidement Maître Karu assis dans la cabine au sommet du Dragon terrestre, puis détourna rapidement le regard.

Il y avait cinq Bouteilles de médecine blanches brodées sur la poitrine de Maître Karu, ce qui signifiait qu'il était un alchimiste de niveau 5. Dans Grace Mainland, un alchimiste était encore plus distingué et plus rare qu'un guerrier.

Chaque alchimiste devait être un guerrier. Les médicaments qu'ils affinaient pouvait aider à améliorer les capacités d'un guerrier. Certaines pilules spéciales raffinées par un petit nombre d'alchimistes extraordinaires pouvaient même améliorer l'esprit martial d'un guerrier.

Le classement des alchimistes était basé sur leur expertise dans le domaine de la médecine. Il y avait cinq catégories d'alchimistes: Mortel, Mystère, Âme, Royauté et Divinité. Dans chaque catégorie, il y avait sept sous-catégories.

Chaque alchimiste porterait un insigne spécial correspondant à son classement. Les alchimistes de la catégorie Mortel seraient brodés avec des Bouteilles de Médecine Blanche sur leur poitrine. Catégorie Mystère - Flammes rouges; Catégorie de l'âme - Herbes médicinales; Catégorie de la royauté - Pilules magiques; et Catégorie de la divinité - Chaudron médicinal. Il y avait cinq Bouteilles de Médecine Blanches sur la poitrine de Maître Karu, donc il était clair qu'il avait l'expertise d'un alchimiste Mortel de niveau 5.

Puisque la médecine fournie par les alchimistes pouvait améliorer le Qi d'un guerrier, ce petit groupe de personnes détenait un statut prestigieux parmi tous les guerriers. En raison du faible nombre d'alchimistes, chaque grandes familles essayait désespérément d'embaucher un bon alchimiste, ce qui rendait les alchimistes encore plus vénérés et exceptionnels.

En tant qu'alchimiste de mortalité de niveau 5, Maître Karu avait été invité par Mo Yanyu de la Medicine Valley au sein de l'empire Béni, pour venir dans sa famille. Comme la famille Shi, la famille Mo était aussi l'une des cinq familles distinguées de l'Union Marchande. Les Mo étaient célèbres pour leur propre esprit martial qui avait le pouvoir de la foudre. Beaucoup de gens de la famille Mo sont nés naturellement avec l'esprit martial de la Foudre, qui s'améliorerait avec le développement de leurs propres compétences.

Mo Yanyu était de la plus jeune génération de guerriers nés avec cet esprit martial de la famille Mo.

La famille Mo travaillait dans le commerce des médicaments au sein de l'Union Marchande. Ils n'ont jamais cessé de chercher de grands alchimistes pour leur propre usage, peu importe d'où venaient ces alchimistes. Cependant, la plupart des alchimistes avaient des personnalités et des exigences particulières. Surtout, ils étaient hautains et avaient une très haute opinion d'eux-mêmes. Par conséquent, très peu d'entre eux acceptaient l'influence de familles puissantes comme la famille Mo, et ainsi la famille Mo avait goûté plus d'échec que de succès en recrutant ces alchimistes.

Bien que Maître Karu ne fût qu'un simple alchimiste Mortel de niveau 5, la famille Mo avait utilisé tous les moyens pour le convaincre. Personne ne savait ce que Mo Yanyu avait offert cette fois-ci pour persuader Maître Karu de quitter la Medicine Valley et de venir travailler pour eux.

Cependant, Maître Karu n'était pas le type de personne qui aimait les manières orthodoxes. Il était plus intéressé par les façons tordues d'utiliser ses compétences pour fabriquer des poisons. Cependant, la production des meilleurs poisons nécessitait une quantité énorme d'essais médicamenteux, et le sujet doit être un humain vivant. C'est pourquoi ces esclaves médicinaux existaient.

"Allons-y!" Avec l'ordre de Mo Yanyu, les guerriers au repos se levèrent tous et se préparèrent pour la marche. Les esclaves médicinaux qui se reposaient sur le bord de la route se levèrent aussi rapidement, de peur d'être punis s'ils n'arrivaient pas à suivre.

Shi Yan se leva, calme et silencieux. Il jeta un coup d’œil à la femme qui avait l'apparence d'un ange mais le cœur d'un scorpion et renifla de mépris sans se faire remarquer. Puis il suivit le groupe avec obéissance.

Dans l'Union Marchande, les relations entre la famille Mo et la famille Shi n'étaient pas si harmonieuses. Le cinquième oncle de Mo Yanyu a été tué par Shi Dang il y a trois ans à cause d'un conflit sur les droits miniers dans une montagne. Après cela, la famille Mo a lancé une vendetta implacable contre la famille Shi, causant la mort de dizaines de membres de la famille Shi. Avec ce genre de haine enracinée entre ces deux familles, il y avait des conflits et des combats sans fin.

Shi Yan comprit que la mort serait son destin si jamais on découvrait sa véritable identité.

Mais heureusement, le propriétaire original de son corps a gardé profil bas. Il n'était pas doué d'un esprit martial, ne s'intéressait pas beaucoup aux arts martiaux et se montrait à peine aux activités martiales organisées par l'Union Marchande. Par conséquent, il n' y avait aucune chance que Mo Yanyu le reconnaisse un jour. Sinon, Shi Yan n'aurait pas eu cette chance.

La nuit tombant, la lune était comme une plaque d'argent flottant dans le ciel noir, accompagnée de plusieurs étoiles scintillantes.

La troupe de la famille Mo était en train de camper et de se reposer près de la rivière. Le Dragon Terrestre se reposait tranquillement, et seul le bruit de sa lourde respiration pouvait être entendu. Les guerriers de la famille Mo se gavaient de viande séchée et riaient à voix haute, échangeant des ragots sur des putes notoires d'un bordel de l'Union Marchande.

Quand Mo Yanyu ne regardait pas, quelques guerriers audacieux regardaient secrètement son corps sexy, avec des yeux pleins de luxure. Ils savaient que pour les gens de leur niveau, Mo Yanyu était innaccecible. Tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était fantasmer.

Shi Yan s'assit en silence. Alors qu'il était prêt à faire circuler le Qi à l'intérieur de son corps, il remarqua Mo Yanyu et Maître Karu venant vers lui depuis leur campement.

Shi Yan s'est figé et a senti que quelque chose allait arriver. Son visage semblait soudainement être un enfer.

"Le poison du Gut Cutting est bien trop fort pour les gens normaux. Il a déjà tué six esclaves ces deux derniers jours. Je suppose que seuls les guerriers peuvent soutenir son influence. Ce garçon est plus en forme qu'avant, avec une grande partie de son Qi récupéré, il peut être d'une certaine utilité maintenant..." dit le Maître Karu avec un sourire vicieux sur le visage et un bol d'un liquide noir collant dans la main gauche.

"Maître Karu, s'il vous plaît. Servez-vous. Il est tout à vous. Ne faites pas preuve de pitié. Je veux qu'il meure le plus misérablement possible." Mo Yanyu a aussi ri.

"Haha, pas de problème. Mlle Mo, votre souhait sera exaucé. Je vous promets qu'il ne mourra pas facilement. Comme vous l'avez vu dans les précédents essais du poison, tous les esclaves sont morts avec leur chair et leur peau qui se décomposaient lentement, peu à peu. Ce garçon a l'air coriace. Plus le sujet est fort, plus ce processus de décomposition sera long et douloureux. Attendez le spectacle et profitez-en!" Maître Karu éclata de rires comme si Shi Yan ne se tenait pas juste devant lui.

"C'est parfait!" Mo Yanyu sourit. Ses yeux étaient pétillants d'excitation, sa haine de Shi Yan clairement visible.

Ce n'était qu'une question de temps avant que les deux hommes n'arrivent enfin devant Shi Yan. Maître Karu n' a même pas pris la peine de s'expliquer. Il a donné le bol à Shi Yan et a ordonné d'une voix froide:"Vous, buvez ça!"

Tandis que Mo Yanyu sortait sa main gauche, générant un serpent d'énergie électrique qui tournait autour de ses doigts; sa peau comme de la porcelaine et l'énergie électrique étincelaient comme un éclair. C'était la combinaison parfaite de l'esprit Martial de la foudre et du Qi. L'énergie était comme un catalyseur dans l'air, et laissait le bruit de petites explosions tout autour.

"Woo-hoo!" Johnson ricana par derrière,"Garçon! Si tu oses résister, tu sais ce qui va t'arriver?"

Maître Karu ne pouvait contenir son excitation. Il frappa des mains et cria:"Hé, mon garçon, le poison Gut Cutting est très amusant. Tu vas te décomposer de l'intérieur, petit à petit..."

Pendant tout ce temps, Mo Yanyu fixait Shi Yan avec une expression glacée sur son visage. Elle a supposé qu'il dirait non. Son plan, c'était que dès que Shi Yan montrerait de la désobéissance, elle lui botterait le cul avec les arcs électriques sortant de ses doigts, lui montrant qui était le patron ici.

Pendant des jours, chaque fois qu'elle repensait à l'humiliation qu'elle avait reçu de cet homme, elle ne pouvait s'empêcher d'être enragée. Même son fiancé n' a pas eu la chance de la voir ainsi. Qui était ce type? Comment osait-t-il?! Elle ne lui pardonnerait jamais.

"Bien sûr. Je vais le faire." dit Shi Yan avec dédain. Il prit le bol et but sans hésiter.

 

Chapitre 4: cobaye                                                                                                                                                                                        Chapitre 6: Esprit Martial Immortel >

Date de dernière mise à jour : 24/02/2018