Chapitre 55; une étrange personne

Dans le jardin devant le salon.

Certains garçons de la famille Shi étaient en train de harceler Zuo Shi passionnément avec des sourires modestes. Chaque fois que Zuo Shi posait des questions sur quelque chose, ils répondaient rapidement afin de créer une bonne impression d'eux-mêmes.

Certains d'entre eux appartenaient à des branches de la famille Shi, tandis que d'autres, comme Shi Tianxiao et Shi Tianluo, provenaient de la ligne directe.

En marchant lentement parmi les fleurs fraîches, Zuo Shi avait l'air un peu distraite, même si ses pas étaient réguliers. Ennuyée et détachée, elle secoua l'arrosoir dans sa main comme un esprit parmi les fleurs.

Après avoir réfléchi pendant un moment, Shi Yan sortit du salon et entra directement dans le jardin en direction de Zuo Shi. Il étendit la main et dit : "Montrez-moi la carapace de tortue."

"Espèce d'imbécile. Maintenant tu viens te réconcilier avec la Petite Shi ! Où étais-tu passé tout à l'heure ?" Shi Tianxiao grogne de mécontentement.

"Grand-père voulait me parler." Shi Yan a expliqué par hasard, "J'ai promis à Grand-père Zuo d'aider Zuo Shi à lire la coquille. Nous avons des intentions différentes."

"Intentions ? Quelle est la différence ?" Shi Tianxiao était un peu gêné. Soudain, il se couvrit le nez de sa main et s'écria : "Shi Yan, quelle est cette odeur qui vient de toi ?

Une odeur aigre s'échappait de lui.

La foule ne l'a pas remarqué au début, alors qu'ils étaient occupés à s'occuper de Zuo Shi. Lorsqu'ils ont entendu le cri de Shi Tianxiao, ils l'ont finalement remarqué et se sont rapidement couverts le nez et se sont plaints du comportement honteux de Shi Yan.

De façon inattendue, la seule fille présente n'a même pas reculée, mais elle est restée là, portant l'arrosoir, ne se souciant apparemment pas du tout de l'odeur.

Zuo Shi fixa Shi Yan avec surprise, tandis que la confusion l'emportait sur son esprit.

Tous les hommes, y compris Shi Tianxiao et Shi Tianluo, s'habillaient et se mettaient du parfum avant de voir Zuo Shi, en utilisant l'essence de fleurs pour s'assurer qu'ils ne laissent pas une mauvaise impression sur elle.

Mais ce garçon était trop différent ! Sa robe de guerrier était poussiéreuse et ridée ; apparemment, il la portait depuis très longtemps. Une forte odeur provenant de lui indiquait qu'il venait de terminer son entraînement des arts martiaux.

"Ce type ne me prend pas au sérieux !"

Zuo Shi a été stupéfaite et a rapidement tiré cette conclusion, ce qui a déclenché son intérêt pour Shi Yan.

Voyant la foule s'écarter mais Zuo Shi toujours debout face à lui, Shi Yan était un peu heureux en demandant doucement, "Où est la carapace de tortue ?''

"C'est dans le salon, je l’amène tout de suite." répondit Zuo Shi d'une voix très mélodieuse. Elle bougea alors ses belles jambes et son corps mince et disparut en un instant.

La fille s'est déplacée aussi vite que l'éclair. Même Shi Yan ne pouvait que voir passer son ombre, incapable de suivre son mouvement.

La foule, y compris Shi Tianxiao, était stupéfaite.

Ils se sont rendu compte que non seulement Zuo Shi était joli, mais aussi un guerrier d'un royaume plus élevé qu'eux.

Au retour de Zuo Shi, la foule était encore en train de se noyer dans l'étonnement, car seulement six secondes s'étaient écoulées.

Zuo Shi est apparue devant Shi Yan avec une carapace de tortue de la taille d'un bassin dans sa main et lui a remis, "La voilà".

Shi Yan hocha la tête et prit la carapace, pour trouver son corps lesté par un poids massif au point de presque tomber au sol à cause de la lourde carapace de tortue.

Même après avoir utilisé son Qi, il a à peine été capable de stabiliser son corps. Il s'est exclamé, "Si lourd !"

Il a regardé Zuo Shi avec mécontentement et a supposé qu'elle essayait délibérément de le ridiculiser !

Cependant, il a constaté que les yeux de Zuo Shi étaient d'une clarté cristalline et dépourvus de toute intention malveillante.

"Oui, je ne sais pas de quoi est faite cette coquille. Elle fait à peu près 400 kilos." Zuo Shi n'a pas remarqué que Shi Yan l'avait secrètement maudite, au lieu de cela elle a enroulé les cheveux courts à côté de ses oreilles autour de son doigt et a ajouté, "J'ai été surprise quand je l'ai reçu pour la première fois".

"400 kg !" Shi Tianxiao se frotta les tempes et sentit sa tête s'engourdir.

Zuo Shi tenait la carapace de tortue d'une main et pouvait encore bouger aussi vite ! Cela lui a fait réaliser la différence entre lui et Zuo Shi et il a été un peu dépité.

Voir Shi Yan tenir fermement la carapace a amélioré sa compréhension de sa forçe et l'a obligé à croire ce que Zuo Shi avait dit auparavant.

"Shi Yan, toi, salaud...."

Bien que Shi Tianxiao n'était pas un garçon doué, il a été assez intelligent pour réaliser que Shi Jian avait gardé sa force secrète.

Shi Yan est resté indifférent. Sans répondre à Shi Tianxiao, il a examiné attentivement la carapace de la tortue et a hoché la tête à Zuo Shi, "C'est une des langues les plus anciennes, donc j'ai besoin de la lire à l'aide de quelques livres. Suis-moi dans ma chambre."

Aussitôt, Shi Yan s'est dirigé vers sa propre maison avec la carapace de tortue à la main.

"D'accord." Zuo Shi hocha la tête et s'avança tranquillement.

"Grand frère, est-ce qu'on va les suivre ?" Shi Tianluo, avec un visage étrange, a demandé tranquillement après que les deux soient partis.

"Hmm, bonne idée." Shi Tianxiao ne pouvait pas supprimer sa curiosité. Voyant que personne ne sortait du salon, il a également suivi jusqu'à la maison de Shi Yan.

 

...

 

Shi Yan vivait dans une maison en pierre de trois étages.

 

Le premier étage contenait diverses choses triviales, le deuxième étage était destiné au repos, et le troisième étage était rempli d'immenses étagères où Shi Yan conservait toutes sortes de livres anciens.

 

Après avoir conduit Zuo Shi à sa maison, Shi Yan a vu que la foule les avait également suivis. Il leur criait de la porte : "J'ai besoin d'un endroit tranquille. Restez loin de chez moi."

 

Puis il a fermé la porte et a dit à Zuo Shi : "Allons en haut."

 

Zuo Shi acquiesça d'un signe de tête obéissant et le suivit jusqu'au deuxième étage.

 

"Eh bien, montes et reposes toi au troisième étage pendant un moment. Je dois prendre une douche et me changer. Je vous rejoint bientôt." Il a rendu la carapace de tortue à Zuo Shi et a montré du doigt l'escalier menant au troisième étage, "Par là".

 

"Pourquoi se doucher maintenant ?" Zuo Shi roula les yeux vers lui et grogna avec son nez délicat.

 

"Je veux me sentir à l'aise, ce n'est pas par considération pour toi. Ne pense pas que tout tourne autour de toi, petite fille."

 

"Tu penses trop !"

 

"Ne me fais pas perdre mon temps. Va au troisième étage ! Je me déshabille."

 

Sans s'occuper de Zuo Shi, Shi Yan enleva sa robe de guerrier et la jeta sur le cintre. Il n'était qu'en sous-vêtements et presque nu. Il jeta un regard indifférent à Zuo Shi, "Pourquoi es-tu encore là ?"

 

Après une longue période d'entraînement intense, Shi Yan était devenu beaucoup plus fort. Tous ses muscles semblaient brillants et durs, comme moulés dans de l'acier, émettant un fort sentiment de masculinité.

 

Quand Zuo Shi l'a vu se déshabiller sans aucune honte, elle a paniqué. Elle l'a immédiatement injuriée, "Bâtard !" et a rapidement emmené la carapace de tortue au troisième étage avec son visage rougissant.

 

"Ce type.... avait une certaine carrure." Zuo Shi pensa pour elle-même alors qu'elle montait à l'étage.

 

Le troisième étage couvrait deux cents mètres carrés.

 

Outre les étagères de livres, il y avait de nombreux pots, bouteilles, et verres à vin bizarres au troisième étage.

 

Zuo Shi a sorti un livre ancien au hasard, l'a ouvert et s'est rendu compte qu'elle ne pouvait pas le lire.

 

Zuo Shi secoua la tête et se dit : "Quel taré !"

 

Zuo Shi avait aussi divers passe-temps.

 

Elle a étudié les plantes, la cérémonie du thé, l'astrologie, la médecine et les armes, chacune pendant une courte période. Mais elle était trop paresseuse pour se concentrer sur une chose pendant trop longtemps. Elle passerait à une nouvelle chose peu de temps après.

 

Ces livres anciens au troisième étage portaient principalement sur l'histoire ancienne et l'antiquité.

 

Zuo Shi ne s'y intéressait pas du tout, alors elle les trouvait tous ennuyeux et difficiles à comprendre. Elle était sûre que Shi Yan était officiellement bizarre.

 

''Pourquoi vous intéressez-vous à la vie ancienne ? Qu'est-ce que ça a à voir avec toi ? Que pouvez-vous en faire ?"

 

Zuo Shi a courbé ses lèvres et pensait que Shi Yan était plus ignorant et incompétent qu'elle.

 

<< Chapitre 54 : Zuo Shi                                                                                                                           Chapitre 56 : Les Écritures Basalts et l'Armure de la Tortue Dragon >>

Commentaires (1)

Meifumado
  • 1. Meifumado | 10/04/2018
C'est vraiment très bon , merci!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/04/2018